m-cotrimoxazole

m-cotrimoxazole

240mg

FORME ET PRESENTATION :
Suspension buvable au goût mangue. Flacon de 100ml.

COMPOSITION POUR 5ML DE SUSPENSION (1 CUILLERE A CAFE) :
Sulfaméthoxazole (DCI) BP 200mg
Triméthoprime (DCI) BP 40mg
Excipients q.s.p 1 flacon.

PROPRIETES :
Anti-infectieux associant sulfamide (Sulfaméthoxazole) et pyrimidine (Triméthoprime).

INDICATIONS :
Infections urinaires, infections respiratoires, infections digestives (typhoïde, diarrhées bactériennes et dysentérie), septicémie, gonococcie, prophylaxie et traitement des infections sévères à Pneumocystis carinii chez les patients immunodéprimés.

POSOLOGIE :
Bien secouer le flacon avant usage.
30mg/kg de poids de Sulfaméthoxazole et 6mg/kg de poids de triméthoprime par jour en 2 prises.
Enfant : 3 à 6 mesures de 5ml par jour.
Nourrisson : 1 à 4 mesures de 5ml par jour.

CONTRE-INDICATIONS :
Allergie aux sulfamides ou à la trimethoprime.
Prématurés ou nouveau-nés de quelques semaines.
Anémie mégaloblastique par carence en folate.
Grossesse.

INTERACTIONS :
L'association avec la pyriméthamine entraîne une anémie mégaloblastique.
Acide p-aminobenzoïque : effet antagoniste pour l’action du sulfamethoxazole (en particulier l’acide aminobenzoïque de potassium et les anesthésiques locaux du groupe de la procaine).
Le sulfaméthoxazole peut potentialiser les effets de certains médicaments comme les anticoagulants oraux, le methofrexate, la phénytoïne.
La triméthoprime peut potentialiser les effets de certains médicaments comme la plenytoïne, la digoxine, le procainomide, le warfarine.
La triméthoprime réduit l’ excrétion rénale de la zidovudine zalcitadine et de la lamivudine et augmente ainsi leur concentration sanguine.
L’ administration concomittante de triméthoprime et de dapsone provoque une élévation du taux sanguin des deux molécules.
La rifampicine abaisse la concentration sanguine de triméthoprime.

PRECAUTIONS D'EMPLOI :
En cas d'insuffisance rénale ou hépatique ou d'antécédents hématologiques, un contrôle sanguin est conseillé.
Arrêter l’ administration du cotrimoxazole à la première apparition de troubles cutanés ou de troubles des paramètres sanguins.
Boire abondamment pour réduire le risque de crystallurie.
Surveiller régulièrement les paramètres sanguins et rénaux en cas de traitement prolongé ou associé à la pyriméthamine.

EFFETS INDESIRABLES :
Troubles cutanés, urticaire, fièvre, hépatite, agranulacytose, anémie aplasique.
Troubles digestifs : nausée, vomissement, diarrhée.
Cephalées.
Crystallurie.

Actualités

22-05-2012

Monde | OMS : Les maladies chroniques se propagent dans les pays en développement

 Des données sanitaires publiées mercredi donnent la preuve de la propagation de maladies chroniques telles que le diabète et les...

21-05-2012

Afrique | L’hypertension artérielle touche 40% des Africains

Un adulte sur trois dans le monde est atteint d’hypertension artérielle. Plus de 40% des adultes de nombreux pays africains...